Le DevSecOps, c’est quoi ?

L’approche développement, sécurité et opérations vise à implémenter des pratiques de sécurité à chaque étape du cycle de vie d’une application, tel que développé par une équipe DevOps.

Le DevSecOps est un complément pour les opérations de développement, ou DevOps, qui visent à implémenter des pratiques de sécurité dans les cycles de développement et de déploiement d’application au sein d’un programme DevOps.

La sécurité faisait partie d’une équipe isolée avec des processus isolés et ne jouait pas un rôle intégré dans le développement d’une application. Un cycle DevSecOps peut intégrer les trois aspects d’un développement rapide et inclure les trois étapes cruciales.

Qu’est-ce que le DevOps ?

Illustration présentant les trois significations différentes derrière le DevSecOps.

En quoi le DevSecOps diffère-t-il du développement logiciel traditionnel ?

Le développement logiciel se déroule traditionnellement mis en production sur une plus longue période, car le logiciel concerné doit subir une série de tests effectués par des équipes de sécurité et d’assurance qualité distinctes, ce qui crée des silos et contribue allonger le délai de mise en production plus long.

Le développement logiciel plus moderne fonctionne dans le cadre de déploiements plus modestes au sein d’un système basé sur le cloud. Les pratiques de développement Agile deviennent plus répandues à mesure que le code est déployé plus rapidement et généralement de manière automatisée. Les entreprises peuvent innover plus rapidement à l’aide de nouveaux processus et outils.

Le DevOps s’est développé après l’apparition de nouvelles options de déploiement dans le cloud, mais la sécurité a souvent été laissée de côté dans le processus. Le DevSecOps corrige ce processus en implémentant des tests de sécurité à un niveau supérieur et au sein du cycle de développement continu.

Un environnement DevSecOps représente :

  • Une équipe de développement menant des tests de sécurité.
  • L’équipe de développement gère les problèmes identifiés au cours de la phase de test de sécurité.
  • Les problèmes identifiés sont résolus par l’équipe de développement.
Graphique illustré présentant les différences entre le DevOps et le DevSecOps

Comprendre les différences entre un développement Agile et le DevSecOps du point de vue de l’entreprise

Dans l’idéal, une entreprise implémente à la fois un développement Agile et le DevSecOps. Les deux éléments peuvent fonctionner indépendamment l’un de l’autre, mais le DevSecOps peut être implémenté dans la quasi-totalité des environnements.

Un développement Agile représente un état d’esprit pour la gestion de projet qui nécessite un changement culturel dans le fonctionnement des départements et le développement des produits. Il repose sur un développement rapide et des séquences au sein d’une organisation. Le DevOps nécessite un changement culturel analogue. Les deux se concentrent davantage sur la fréquence de livraison d’un élément, tout en appelant à la collaboration entre le développement et les opérations pour planifier, concevoir et déployer des projets le plus efficacement possible.

  • Le DevSecOps intègre également des processus Lean et collaboratifs que la livraison et l’intégration continues. Le processus nécessite un contrôle des versions, une automatisation des tests, un feedback, des mises en production continues à faible risque et des révisions de code fréquentes. Une entreprise peut optimiser son résultat net et son retour sur investissement avec de tels tests, qui tendent à réduire la durée du cycle, créer moins de silos et former une version des tests entraînant moins de bogues dans un nouveau produit.

En fin de compte, le DevSecOps est destiné à réaliser une intégration réussie entre la sécurité et le développement. Les objectifs d’équipe doivent inclure l’agilité et l’adaptabilité aux changements sectoriels, des possibilités d’intégration cloud et des étapes détaillées fusionnant le développement, la sécurité et les opérations en un système unique qui aide les entreprises à atteindre ces objectifs.

Voici quelques aspects du DevSecOps :

  • Intégration continue/livraison continue (CI/CD) : livraison de produits et prestation de services rapides et sûres dans l’entreprise.
  • Infrastructure en tant que code : les ressources informatiques sont réactives et élastiques en cas de changement.
  • Surveillance : les aspects sécuritaires sont surveillés de près à chaque étape du processus.
  • Journalisation : tous les événements de sécurité sont méticuleusement consignés.
  • Microservices : réduction de grands systèmes en composants plus petits et plus faciles à gérer.
  • Communication : les membres d’une équipe mixte peuvent facilement communiquer entre eux pour s’assurer que chaque étape du processus est gérée de manière adéquate et qu’aucune étape nécessaire des processus n’est ignorée.

La sécurité DevOps est automatisée

L’ensemble de l’environnement d’exploitation et de développement doit être pris en compte, y compris les registres de conteneurs, les pratiques CI/CD, l’automatisation de la mise en production, les référentiels de contrôle des sources, la gestion et la surveillance opérationnelles et la gestion des API. Les entreprises sont capables d’adopter des cycles de développement Agile, ce qui contribue à de nouvelles mesures de sécurité et à des produits plus robustes.

La sécurité DevOps est conçue pour les conteneurs et les microservices

Les conteneurs permettent une évolutivité dynamique et accrue de l’infrastructure. Le DevSecOps doit adapter les pratiques pour s’aligner sur la sécurité propre aux conteneurs. La sécurité doit être soigneusement implémentée à chaque étape du cycle de vie du développement, car les technologies de cloud natives ne respectent pas tout à fait des listes de vérification de sécurité strictes. La sécurité doit être intégrée à chaque niveau du développement d’une application pour protéger l’environnement, ainsi que les pratiques CI/CD.

L’informatique, le cloud computing et les applications évoluent en permanence. Une stratégie DevSecOps permet aux entreprises de préserver leur compétitivité et leur agilité, tout en restant en conformité et en s’adaptant constamment aux changements nécessaires. Il faut généralement plus de temps pour configurer un environnement de sécurité juste avant ou après le lancement d’une application, ce qui peut créer des problèmes de synergie au sein d’un environnement d’équipe ne tenant pas compte de la sécurité en chemin. La collaboration entre les équipes peut créer un environnement de travail plus efficace, ce qui devient de plus en plus nécessaire pour les entreprises.

Des objectifs de sécurité clairs dès le départ peuvent être implémentés dans le processus de développement, ce qui garantit l’optimisation du codage, des directives de test, du chiffrement, des API sécurisées et des instructions pour les analyses statiques et dynamiques. L’équipe deviendra plus compétente en matière de sécurité au cours du processus de développement, ce qui permet d’identifier les problèmes de sécurité si une réponse d’un certain type à un incident de sécurité est nécessaire. Voici quelques avantages supplémentaires :

  • Réponse rapide aux changements dans la sécurité : l’innovation peut être implémentée plus rapidement, ce qui permet d’accélérer la commercialisation.
  • Collaboration entre les équipes : les groupes seront davantage tenus de s’approprier leurs tâches, de se former de manière pluridisciplinaire et de réduire les délais entre le transfert des tâches.
  • Détection plus précoce des vulnérabilités : des mesures de sécurité à chaque étape du processus assurent une meilleure détection grâce à l’implémentation de la sécurité à chaque étape du développement.
  • Automatisation permettant de libérer du temps pour des tâches plus complexes et plus précieuses.
  • Amélioration de la vitesse et de l’agilité pour les équipes.

Il est crucial que les développeurs acquièrent les compétences nécessaires pour résoudre les problèmes de sécurité sans consulter des experts ou fournisseurs de sécurité externes. Une adhésion de la direction à tous les niveaux est requise pour éviter tout conflit ou chevauchement de responsabilités, ce qui peut créer de la confusion et empêcher une bonne synergie d’équipe.

Tests et outils DevSecOps

Les équipes peuvent éprouver des difficultés à rassembler des outils fragmentés pour respecter les politiques de sécurité. Les fournisseurs de sécurité traditionnels ont modifié leurs produits pour répondre aux besoins du DevSecOps : flexibilité et convivialité requises par les développeurs, et options d’analyse et de reporting requises par les CISO et les équipes de sécurité.

Bonnes pratiques relatives à l’implémentation du DevSecOps

Les entreprises implémentent de plus en plus des analyses automatisées dans le cadre des pipelines CI/CD. Mais la dette de sécurité ou le nombre de vulnérabilités que les développeurs n’ont pas décidé de corriger peut rendre les résultats des pratiques CI/CD moins évidents. L’implémentation d’un changement vers le DevSecOps devrait réduire de manière exponentielle la vulnérabilité existante, en particulier avec la combinaison de tests de code manuels et automatisés.

Soutenir une culture DevSecOps

Les entreprises seront en mesure de fournir de meilleurs produits grâce à l’implémentation de méthodologies Agile et du DevSecOps. Une adhésion de la direction à tous les niveaux est requise pour faciliter le pilotage de l’ingénierie du développement, de la sécurité et des opérations sans silos inutiles. Une entreprise doit prendre le temps de créer des workflows à un niveau supérieur, puis de les affiner pour faciliter l’élaboration d’un meilleur système DevSecOps pouvant faire partie d’un objectif organisationnel plus global.

Les membres d’équipe doivent être impliqués dans le DevSecOps dès le début à chaque phase d’une initiative. Cela renforce la capacité de limiter les travaux en cours, d’améliorer la livraison, de gérer les pannes et de respecter les directives de conformité.

Prise en main de Security Operations

Identifiez, hiérarchisez et éliminez plus rapidement les menaces.