Comment créer un plan de continuité d’activité (BCP, Business Continuity Plan)

Lorsque vous créez un plan de continuité d’activité, vous devez vous concentrer sur 4 domaines principaux.

La gestion de la continuité d’activité n’est efficace que si elle a été mise en œuvre avant que l’urgence ne se produise. En anticipant les risques potentiels et en vous y préparant grâce à une équipe de préparation aux situations d’urgence, vous vous assurez que votre entreprise ne se retrouve pas sans directives en cas de catastrophe. La phase d’anticipation doit inclure les étapes suivantes :

Inventaire

Disposer d’un inventaire détaillé des fournitures essentielles (et augmenter cet inventaire si possible) vous permettra de disposer des ressources nécessaires pour poursuivre les activités, même en cas d’interruption des chaînes d’approvisionnement.

Identification des dépendances

Les processus business modernes ne fonctionnent pas en vase clos ; ils constituent un réseau complexe et connecté de fonctions interdépendantes. Identifier les fonctions, les processus et les systèmes qui dépendent des autres fonctions, processus et systèmes vous donnera une idée plus claire des domaines sur lesquels vous devez concentrer vos efforts. En outre, des dépendances peuvent exister avec l’extérieur de votre entreprise, et vous devez également les traiter.

Hiérarchisation et évaluation des risques

Une analyse d’impact sur l’entreprise et une évaluation des risques vous aideront à mieux comprendre où les éléments clés de votre entreprise sont les plus en danger. Une fois ces domaines identifiés, vous pouvez les hiérarchiser afin que les éléments les plus essentiels et potentiellement influents soient pris en compte lors du mappage de votre BCP.

Lorsque vous créez votre plan de continuité d’activité, vous commencez généralement par identifier les faiblesses potentielles au sein de votre entreprise. Ces vulnérabilités peuvent créer d’autres problèmes en cas d’événement émergent. La résolution des défauts existants et la mise en place d’activités de prévention régulières peuvent contribuer à réduire le risque d’interruption. La phase de prévention doit inclure les éléments suivants :

Mise en place de contrôles

Souvent, avec les contrôles adéquats en place, les entreprises peuvent éviter les interruptions qui surviennent lors de nombreuses catastrophes et autres urgences. L’identification et l’établissement des contrôles pouvant être mis en œuvre face à des situations d’urgence spécifiques, telles que des contrôles de cybersécurité en cas de cyberattaque ou des digues en cas d’inondation, sont des éléments essentiels de la gestion de la continuité d’activité dans la phase de prévention.

Tests

Lorsque vous élaborez votre plan, n’attendez pas qu’une urgence se produise pour voir s’il est efficace. La formation des employés, la sensibilisation et les examens de programme vous aideront à résoudre les problèmes éventuels liés à votre plan et vous permettront de mieux prévenir les problèmes avant qu’ils ne surviennent.

Surveillance

Une réaction rapide est peut-être la protection la plus efficace contre les perturbations. Surveillez activement vos systèmes pour détecter tout signe d’interruption et réagir en conséquence. Les outils de surveillance avancés vous permettent même de désigner des réponses automatiques à certaines situations, éliminant ainsi le problème du délai de réponse.

En cas d’interruptions, votre réponse déterminera les conséquences pour votre entreprise. Assurez-vous que les responsabilités sont clairement définies pour chaque membre de votre équipe et qu’une stratégie est en place pour fournir des directives et une certaine stabilité. La phase de réponse doit inclure les éléments suivants :

Récupération

En cas d’interruption, votre priorité est la récupération afin de pouvoir reprendre les opérations. Restaurez rapidement tous les systèmes affectés, en donnant la priorité aux systèmes critiques par rapport aux systèmes non critiques. N’oubliez pas que certains systèmes et certaines applications peuvent nécessiter plus de temps pour redevenir opérationnels.

Communication

La communication doit être un élément essentiel de votre intervention en cas d’urgence. Utilisez les canaux de communication disponibles et non affectés pour répondre aux besoins de vos employés et les informer de la situation. Faites en sorte que vos communications d’urgence restent brèves et directes, et respectez les protocoles de communication établis. En outre, si l’événement est susceptible d’avoir un impact sur vos clients, vous devez vous assurer qu’ils sont tenus au courant de ce qui se passe et de ce que vous faites pour résoudre le problème.

Restauration

Après vous être assuré que vos processus et lignes de communication essentiels fonctionnent correctement, votre priorité suivante doit être de restaurer les systèmes endommagés ou compromis. La restauration peut prendre beaucoup de temps, mais si vous avez mis en place un plan de continuité efficace, vous devriez être en mesure de traiter en priorité les éléments à risque le plus élevé et de revenir à la normale beaucoup plus rapidement.

On dit qu’aucun plan ne survit au contact avec l’ennemi. Et bien qu’un plan de continuité d’activité solide et détaillé puisse vous aider à protéger votre entreprise en cas d’urgence, il vous faudra probablement adapter votre plan aux circonstances nouvelles ou inattendues. La phase d’adaptation doit inclure les éléments suivants :

Identification de la cause première

Exécutez un processus systématique permettant d’identifier la cause première des problèmes ou des événements et adoptez une approche pour les prévenir et y répondre. L’idée est qu’une gestion efficace ne se limite pas à la simple résolution des problèmes qui se produisent, mais implique également la recherche de moyens pour les prévenir.

Mise en place de contrôles nouveaux ou améliorés

Évaluez l’efficacité de vos contrôles. Cela inclut l’évaluation de leur efficacité et de leur bon fonctionnement après une urgence. Lorsque des lacunes ont été identifiées, de nouveaux contrôles doivent être mis en œuvre.

Prise en main de ServiceNow Governance, Risk, and Compliance

Gérez les risques et la résilience en temps réel avec ServiceNow.