Qu’est-ce que le FinOps ?

Combinant finances et opérations, le FinOps est un cadre de travail permettant de gérer les dépenses opérationnelles et de maintenir la responsabilité financière dans le cloud.

Plus que tout, le FinOps est la reconnaissance et l’acceptation du fait que la gestion traditionnelle de l’infrastructure n’est tout simplement pas efficace lorsqu’on travaille dans le cloud. Le FinOps réunit l’entreprise, les finances et la technologie pour optimiser la gestion des fournisseurs de cloud.

Le FinOps est une pratique à la fois culturelle et financière. Il établit les bonnes pratiques pour l’utilisation du cloud, et s’appuie ensuite sur l’appropriation personnelle de chacun. Plutôt que de fonctionner avec des équipes d’approvisionnement individuelles et séparées travaillant en silos pour identifier et approuver les coûts, FinOps réunit des équipes interfonctionnelles des secteurs commercial, financier et technologique afin de mieux gérer les fournisseurs de cloud, les tarifs et les remises dans un environnement cloud.

Associé à des données fiables en temps réel, il offre un contrôle financier et opérationnel accru.

Contrairement à de nombreux mouvements technologiques modernes, le FinOps n’est pas une avancée ou un changement de politique unique initié par une entreprise ou une organisation spécifique ; il s’agit d’une évolution naturelle de la gestion technologique visant à prendre en compte les ressources cloud sur demande.

Avec l’essor et la prolifération du cloud computing au cours du nouveau millénaire, de nombreuses entreprises ont commencé à passer d’une tarification standard et traditionnelle à des modèles de tarification basés sur l’utilisation. Bien que cela ait permis aux entreprises d’adopter une approche plus rentable de la technologie, en ne payant que pour le temps et les ressources utilisés plutôt que selon un tarif fixe, cette évolution a également entraîné une crise pour les directeurs financiers. Après tout, il est presque impossible de prévoir avec précision l’utilisation d’un outil, ce qui peut rendre la budgétisation inutile.

Pour résoudre ce problème, éviter les dépenses excessives et promouvoir la rentabilité des entreprises, les organisations du monde entier ont commencé à développer le concept d’opérations financières (FinOps). Cette révolution a été guidée par des entreprises technologiques respectées dans le monde entier, d’abord sous la forme d’une gestion des coûts du cloud, puis d’une optimisation des coûts du cloud, et enfin d’une gestion financière du cloud.

Enfin, s’inspirant du succès du DevOps, le FinOps a vu le jour, apportant transfonctionnalité et agilité à la gestion financière des technologies cloud.

Mis en œuvre efficacement, le FinOps ne se contente pas de réaligner l’orientation organisationnelle. Il fournit des options claires aux entreprises en matière de gestion financière du cloud. Il comprend notamment les éléments suivants :

Analyse précise des coûts

Le FinOps permet aux entreprises de suivre plus clairement l’origine de leurs coûts, en comparant les dépenses actuelles et passées afin d’identifier les facteurs clés.

Prise de décision en temps réel

Dans un environnement cloud basé sur l’utilisation, les entreprises doivent être en mesure de produire des prévisions précises et de prendre des décisions en une fraction de seconde concernant les finances. Le FinOps génère des perspectives en temps réel sur les données, afin que les organisations puissent réagir rapidement et avec précision.

Amélioration de la planification des ressources

L’efficacité de la planification et de la budgétisation dépend d’une connaissance préalable des ressources dont l’entreprise aura besoin, et du moment auquel elle en aura besoin. L’analyse des données historiques via FinOps aide les entreprises à mieux prévoir l’utilisation des ressources, pour une planification plus efficace.

Étant donné que le FinOps dépend en grande partie de l’appropriation et de l’engagement personnels, il s’appuie fortement sur un comportement autonome pour promouvoir la responsabilité et l’agilité de l’entreprise. Dans cette optique, le FinOps repose sur plusieurs principes fondamentaux.

Décisions basées sur la valeur business

Plutôt que de dépendre des dépenses globales, les entreprises doivent se concentrer sur les mesures basées sur la valeur et l’économie unitaires. Le FinOps encourage la prise de décisions conscientes devant souvent faire des compromis entre la vitesse, le coût et la qualité.

Planification de la capacité et des ressources

Les entreprises doivent avoir une conscience aiguë de la disponibilité de leurs ressources et faire un effort concerté pour les allouer efficacement.

Gestion centralisée

Bien que l’ensemble de l’entreprise doive adhérer au FinOps, celui-ci doit être piloté par une équipe centralisée travaillant avec les fournisseurs de cloud pour gérer les finances du cloud. Cela permet aux autres équipes de se concentrer sur l’utilisation et l’optimisation plutôt que sur les taux.

Collaboration

L’accessibilité en temps réel offerte par le cloud exige une collaboration permanente, ainsi qu’une amélioration et une innovation continues entre les équipes financières et technologiques.

Gouvernance et politique

Les entreprises qui intègrent le FinOps doivent établir des politiques d’utilisation pour toutes les ressources du cloud. Définir qui est autorisé à utiliser quelles propriétés de cloud et quand améliorer les prévisions.

Securité

Bien que presque tous les fournisseurs de cloud fournissent un certain niveau de sécurité, les organisations FinOps sont également responsables des fonctions de sécurité. Cela peut comprendre la gestion des clés, la ségrégation des tâches, la gestion des risques, etc.

Partage de la propriété de l’utilisation du cloud

L’utilisation et l’optimisation des ressources étant décentralisées, les équipes chargées des fonctionnalités individuelles et des produits sont donc responsables de la gestion de l’utilisation du cloud par rapport au budget établi.

Reporting opportun et accessible

Les organisations FinOps doivent être en mesure de traiter les données liées aux coûts dès qu’elles sont disponibles afin d’améliorer la visibilité et d’accélérer les boucles de commentaires. Les données et les informations doivent être visibles dans l’ensemble de l’organisation, et les performances doivent être évaluées à l’aide d’un benchmarking avec les pairs du secteur.

Modèles de coût variable

Les technologies basées sur le cloud reposent sur les coûts variables, ce qui rend la planification agile et itérative des coûts beaucoup plus efficace que les prévisions sur le long terme. Le FinOps le considère comme un avantage, qui permet aux organisations d’optimiser continuellement les coûts du cloud en effectuant des corrections et des ajustements permanents.

Étant donné l’approche itérative du FinOps à l’égard de la gestion financière du cloud, on peut visualiser le cycle de vie du FinOps comme un processus continu en trois étapes.

Informer

Le FinOps dépend d’une visibilité claire des ressources, de la budgétisation, du benchmarking, etc. pour promouvoir la prise de décision en temps réel pour les entreprises et les équipes. Plus l’entreprise est informée en termes de visibilité et d’allocation, plus elle est en mesure de gérer les coûts du cloud.
Graphique montrant le cycle de vie FinOps.

Optimiser

Une fois les données pertinentes en main, l’entreprise doit ensuite prendre des mesures pour réduire les dépenses et ajuster la capacité sans réduire l’efficacité du Cloud. L’optimisation consiste à examiner de près l’utilisation et les taux, et à apporter les changements nécessaires.

Exploiter

Après avoir éliminé l’excédent, les entreprises doivent évaluer l’efficacité. En mesurant la vitesse, le coût et la qualité des capacités du cloud, elles peuvent comparer les résultats aux objectifs prédéfinis. Au fur et à mesure que des améliorations sont apportées et testées, l’entreprise recommence continuellement le cycle, pour une optimisation FinOps permanente.

Il est important de noter que non seulement ce cycle se répète, mais qu’il est également propre à chaque équipe. Une entreprise peut se trouver à plusieurs étapes différentes en même temps, dans plusieurs départements.

Étant donné que le FinOps est un changement culturel à l’échelle de l’organisation qui nécessite une collaboration entre chaque équipe et département, pratiquement tous les membres de l’entreprise sont partie prenante de FinOps. Cela dit, les personnes ayant le plus d’intérêt dans FinOps sont les suivantes :

Dirigeants

Les dirigeants montrent l’exemple en adoptant la culture FinOps. Ils mettent l’accent sur la responsabilité et la transparence dans l’ensemble de l’organisation et jouent le rôle de bouclier à l’égard des équipes qui dépassent le budget.

Finances/Achats

Les spécialistes des finances et des achats s’appuient sur un reporting financier précis et sur les données de facturation historiques pour améliorer la compatibilité et les prévisions. Ils utilisent également leurs connaissances analytiques pour négocier les taux auprès des fournisseurs de cloud.

Ingénierie/Opérations

Les équipes d’ingénierie et d’opérations travaillent avec FinOps pour faire des coûts une mesure de performance. Elles sont également responsables de la conception et de la maintenance des services d’assistance FinOps.

Spécialistes FinOps

Les spécialistes FinOps aident à prévoir les dépenses du cloud et travaillent au sein des équipes pour budgétiser et allouer les ressources avec précision.

En fournissant une approche fiable et agile de la gestion financière du cloud, le FinOps offre un certain nombre d’avantages distincts.

  • Rapports en temps réel
  • Amélioration de la visibilité des coûts et des ressources
  • Workflows plus efficaces
  • Meilleure collaboration d’équipe
  • Flexibilité opérationnelle accrue
  • Optimisation des coûts du cloud

Comme nous l’avons déjà vu, le FinOps est un changement culturel qui exige le soutien et la responsabilité continus de l’ensemble de l’organisation. Voici plusieurs bonnes pratiques pouvant être mises en œuvre à travers les niveaux, les équipes et les départements pour garantir la réussite du FinOps.

Déterminer où l’argent est dépensé

Identifiez quelles applications, quelles équipes et quels départements utilisent quelles ressources. La visibilité sur les dépenses actuelles fournira un point de départ clair pour réduire les coûts sans nuire aux performances.

Éliminer les coûts inutiles

Après avoir identifié les coûts inutiles, réduisez-les. Les entreprises FinOps doivent être en mesure de fonctionner en flux tendu, sans dépenses superflues en matière de cloud.

Utiliser des instances réservées

Lorsque des instances réservées deviennent disponibles, envisagez de les acheter pour une utilisation ultérieure. Les instances réservées sont souvent disponibles à des tarifs plus avantageux et peuvent contribuer à réduire les coûts par rapport aux options sur demande.

Exploiter la mise à l’échelle automatique

Lorsque les charges de travail sont imprévisibles, tirez parti des options de mise à l’échelle automatique pour ajuster automatiquement les ressources de calcul en fonction des services actifs.

Éviter d’être lié à un seul fournisseur

En travaillant avec plusieurs fournisseurs, les entreprises améliorent leur flexibilité et offrent une meilleure gamme d’options de cloud.

Rechercher et tirer parti des remises

Même s’il peut être avantageux de travailler avec un éventail de fournisseurs, certains d’entre eux proposent des remises quantitatives, ce qui peut permettre d’importantes économies sur les services dans le cloud.

De nombreux facteurs entrent en ligne de compte dans la mise en place de pratiques et d’une culture FinOps réussies. ServiceNow, leader mondial de la gestion des services IT, facilite l’efficacité du FinOps grâce à IT Operations Management (ITOM) et à la solution Cloud Management avancée.

ServiceNow Cloud Management offre aux développeurs une agilité et une gouvernance améliorées pour déployer et mettre en service les ressources essentielles sur demande, ce qui permet de réduire les coûts du cloud et de gérer plus efficacement les dépenses opérationnelles. ITOM permet aux utilisateurs de prévoir avec plus de précision les problèmes susceptibles d’affecter la responsabilité financière, tout en utilisant des résolutions automatisées basées sur des informations fiables et axées sur les données.

En outre, les utilisateurs peuvent désormais analyser l’éventail des dépenses liées aux actifs cloud grâce à l’application ServiceNow Cloud Insights. Redimensionnez les ressources, réduisez les coûts inutiles et identifiez les principales opportunités permettant d’optimiser les exploitations dans le cloud et de réaliser des économies. Tout cela grâce à ServiceNow.

Découvrez par vous-même comment ServiceNow peut vous aider à concrétiser le rêve d’un FinOps efficace et à mettre le cloud au service de votre entreprise.

Explorez les possibilités

Automatisez le cycle de vie de bout en bout pour les licences logicielles, les actifs matériels et le cloud depuis une plateforme unique.