Qu’est-ce que la gestion de projet Agile ?

La gestion de projet Agile est une approche itérative de la gestion du développement logiciel qui intègre en permanence les commentaires tout au long du cycle de vie du développement.

Également appelée gestion de projet Agile, cette approche est basée sur la méthodologie Agile de développement de logiciels, où des équipes transversales utilisent la collaboration, la planification, l’apprentissage et l’amélioration en continu pour déployer les logiciels plus rapidement et ainsi répondre plus facilement aux changements. L’approche Agile a pour but de fournir des avantages tout au long du processus de développement logiciel, plutôt que de concéder tous les avantages en une fois, en fin du projet. La gestion Agile permet de coordonner les équipes, d’établir des processus efficaces, de fixer des délais et de garantir la réussite des projets logiciels Agile.

Bien que la méthode Agile et la gestion Agile aient été initialement créées pour faciliter le développement logiciel, les valeurs fondamentales d’Agile sont suffisamment inclusives pour englober de nombreux types de projets différents. Ces valeurs fondamentales sont extraites du manifeste Agile d’origine :

  • L’accent est mis sur les individus et interactions plutôt que sur les processus et outils.
  • Le fonctionnement du logiciel est considéré plus important que l’exhaustivité de la documentation.
  • Priorité est donnée à la collaboration avec les clients plutôt qu’à la négociation de contrats.
  • Réagir aux changements est considéré plus important que de suivre le plan.

En d’autres termes, Agile doit être libre de compter sur des membres d’équipe intelligents pour créer des solutions de travail, plutôt que de suivre de manière dogmatique des processus établis. Agile intègre les clients au processus de développement en sollicitant des commentaires en retour et en travaillant à des solutions. Agile se concentre sur la création de livrables réels, au lieu de passer beaucoup de temps à créer une documentation détaillée. Et pendant tout ce temps, Agile doit être capable d’improviser et de s’adapter.

La méthodologie Agile est une véritable philosophie de gestion qui a fait ses preuves dans le domaine du développement logiciel et s’étend peu à peu à d’autres secteurs et projets. En effet, la gestion de projet Agile et la méthodologie Agile apportent un certain nombre d’avantages commerciaux significatifs, parmi lesquels :

Rationalisation des processus

La nature itérative du développement de projets Agile réduit naturellement les tâches inutiles et inefficaces. Il en résulte un ensemble de processus à haute visibilité presque entièrement dénué de gaspillage et économe en ressources.

Réduction des frais généraux

La gestion de projet Agile permettant de rationaliser les processus, le travail peut être effectué plus rapidement et plus efficacement. Cela permet de réduire considérablement les dépenses liées aux projets. Dans le même temps, problèmes et défauts peuvent être découverts et résolus plus rapidement, éliminant ainsi un certain nombre de coûts associés aux réparations et à la résolution.

Renforcement de l’adaptabilité

L’avantage qui confère à Agile son nom – l’adaptabilité – est l’un des principaux objectifs de la gestion Agile. L’approche itérative permet aux équipes de réévaluer facilement les projets en cours de développement, en changeant de direction autant de fois que nécessaire pour mieux répondre aux problèmes émergents et aux changements de priorités.

Réduction des risques

La gestion Agile utilise des sprints de travail courts et s’appuie sur une génération de rapports régulière et cohérente, ce qui permet de garantir une meilleure transparence des projets qu’avec les méthodologies plus traditionnelles. Grâce à une visibilité claire des projets, les équipes sont beaucoup moins susceptibles de rencontrer un problème inattendu et auront une longueur d’avance pour résoudre les problèmes qu’elles rencontrent. Résultat : les risques des projets Agile sont limités.

Augmentation de l’implication des employés

Bien que la gestion de projet Agile soit conçue pour guider les équipes Agile, la plupart des équipes Agile sont en réalité extrêmement autonomes. Elles apprécient la liberté d’innover, d’imaginer des solutions et de trouver de nouvelles idées. Dans le même temps, les petites équipes contribuent à s’assurer que toutes les personnes impliquées jouent un rôle essentiel dans la réalisation des objectifs. Ensemble, ces facteurs et d’autres facteurs complémentaires aident les membres d’équipe à se sentir valorisés et responsabilisés, ce qui renforce l’implication des employés.

Amélioration de la satisfaction des clients

Avec la gestion Agile, la priorité la plus importante est sans doute la satisfaction de l’utilisateur final. Dans le cadre du développement Agile, le client devient membre de l’équipe, en fournissant des commentaires continus et en collaborant avec les développeurs pour travailler à des solutions et garantir des livrables de meilleure qualité. Grâce à ce travail avec les clients, les équipes fournissent à leurs utilisateurs finaux des solutions qui apportent véritablement une solution aux problèmes des clients. En outre, les clients savent que leurs commentaires sont précieux et que l’entreprise s’engage à leur fournir le meilleur service possible.

Bien que la méthode Agile et la gestion Agile aient été initialement créées pour faciliter le développement logiciel, les valeurs fondamentales d’Agile sont suffisamment inclusives pour englober de nombreux types de projets différents. Ces valeurs fondamentales sont extraites du manifeste Agile d’origine :

  • L’accent est mis sur les individus et interactions plutôt que sur les processus et outils.
  • Le fonctionnement du logiciel est considéré plus important que l’exhaustivité de la documentation.
  • Priorité est donnée à la collaboration avec les clients plutôt qu’à la négociation de contrats.
  • Réagir aux changements est considéré plus important que de suivre le plan.

En d’autres termes, Agile doit être libre de compter sur des membres d’équipe intelligents pour créer des solutions de travail, plutôt que de suivre de manière dogmatique des processus établis. Agile intègre les clients au processus de développement en sollicitant des commentaires en retour et en travaillant à des solutions. Agile se concentre sur la création de livrables réels, au lieu de passer beaucoup de temps à créer une documentation détaillée. Et pendant tout ce temps, Agile doit être capable d’improviser et de s’adapter.

Le processus Agile peut être divisé en six étapes clés :

  • Exigences
    Les équipes déterminent le projet et déterminent leurs priorités en fonction des objectifs de l’entreprise et des besoins du client.
  • Planification
    Les chefs de projet créent les équipes, prévoient le financement et déterminent les exigences initiales du projet (lesquelles seront certainement amenées à évoluer au fil du projet).
  • Design
    Les équipes commencent à développer le produit. En tenant compte des commentaires continus et des exigences établies, ces équipes utilisent plusieurs itérations et une communication fiable pour faire avancer le projet jusqu’à son achèvement.
  • Développement
    Au cours de la phase de développement, des tests de QA, des formations et le développement d’une documentation sont mis en production.
  • Mise en production
    Au moment de la mise en production, les équipes de développement continuent d’affiner et de prendre en charge le produit par le biais d’itérations en cours.
  • Surveillance
    Les équipes fournissent le produit au client. Les équipes continuent à prendre en compte les migrations et les notifications des clients, ainsi que toutes les tâches en fin de vie.

 

Graphique illustrant le processus de développement Agile

Comme expliqué précédemment, la gestion Agile a été conçue sur la base de pratiques de développement logiciel Agile. Cela dit, son approche peut être facilement utilisée dans d’autres départements (tels que le marketing ou les produits), et les entreprises de nombreux secteurs d’activité adaptent la gestion Agile pour améliorer leurs processus.

En fait, toute entreprise ayant besoin de flexibilité pour fonctionner dans un environnement incertain peut tirer profit de la gestion Agile. Cela inclut les secteurs de l’automobile, l’éducation, l’armée et bien plus encore. La gestion de projet Agile contribue à la flexibilité organisationnelle : elle permet aux entreprises de s’adapter rapidement à l’évolution des environnements d’exploitation, avec un minimum de disruption.

Il existe de nombreux types d’outils de gestion de projet Agile, mais les deux solutions les plus populaires sont probablement Scrum et Kanban.

Scrum est un cadre de travail pour la gestion Agile. Il suit essentiellement les valeurs fondamentales énumérées ci-dessus et offre de nombreux avantages identiques. Cependant, Scrum utilise des itérations de travail de durée fixe (appelées sprints) pour accroître la collaboration, accélérer les processus de développement et améliorer la concentration de l’équipe.

Les backlogs sont une caractéristique majeure de Scrum, détaillant l’ensemble du travail à effectuer. Le backlog de produit est une liste de fonctionnalités classées selon la priorité la plus élevée et le backlog de sprint identifie les tâches qui devront être effectuées pendant le sprint Scrum.

Scrum s’appuie sur trois niveaux de responsabilité :

  • Le Product Owner
    Le Product Owner définit le projet global et les fonctionnalités qu’il inclut. Il s’assure que les commentaires des parties prenantes sont traités, que le backlog de produit est géré et que tous les membres d’équipe associés comprennent les priorités du projet. Le Product Owner est également la voix du client, car il est le porte-parole de ses besoins et de ses exigences.
  • L’équipe de développement
    Généralement composée de trois à neuf personnes, l’équipe de développement Scrum s’auto-organise et détermine la meilleure façon d’accomplir le travail. Ces équipes sont transversales et la responsabilité incombe à l’équipe toute entière plutôt qu’à des collaborateurs spécifiques.
  • Le Scrum Master
    Le Scrum Master aide l’équipe Scrum à rester sur la bonne voie, facilite la communication et les améliorations, et garantit le respect des principes Agile.

Qu’entend-on par « cérémonies Scrum » ?

Dans les sprints Scrum, il existe quatre types de réunions (appelées « cérémonies »). Ces cérémonies sont organisées à des moments clés du cycle de développement et permettent de s’assurer que toutes les personnes impliquées travaillent en collaboration et sont sur la même longueur d’onde.

Les quatre cérémonies du Scrum sont les suivantes :

  • Planification du sprint
    Réunion de planification initiale visant à déterminer les objectifs du sprint.
  • Sprint review
    Réunion visant à présenter les livrables terminés au cours du sprint.
  • Réunion quotidienne ou « daily »
    Courte réunion permettant aux membres de l’équipe de se synchroniser et de se tenir au courant des avancées du projet et des tâches.
  • Rétrospective
    Réunion de clôture du projet permettant de faire le point sur ce qui s’est bien passé et les points à améliorer.

Comment utiliser un tableau Scrum ?

Pour visualiser les projets, les processus, les tâches et les responsabilités, Scrum intègre un tableau Scrum. Le tableau Scrum permet aux équipes de déplacer facilement des éléments du backlog de produit vers le backlog de sprint, tout en intégrant plusieurs étapes dans le workflow, telles que « À faire », « En cours » ou « Terminé ».

Kanban est un autre cadre de travail Agile populaire. Alors que Scrum repose sur des sprints courts et structurés, Kanban adopte une approche plus fluide. Kanban adapte le travail aux capacités de l’équipe, en mettant l’accent sur la rapidité du travail et la réactivité face aux changements qui se présentent.

Kanban préfère aux backlogs le recours à plusieurs colonnes pour désigner le travail à effectuer. À mesure que les équipes effectuent des tâches ou des projets, elles peuvent passer directement à quelque chose de nouveau sans avoir à créer un nouveau sprint. Pour s’assurer que les équipes ne fonctionnent pas au-delà de leur capacité, Kanban utilise des limites prédéfinies (appelées « limites de travail en cours », ou limites WIP) sur l’ampleur du travail pouvant être ajouté aux différentes colonnes, en dehors de la colonne des tâches À faire.

Quels sont les éléments de Kanban ?

Le cadre de travail Kanban comprend quatre composants. Ces éléments sont les suivants :

  • Stories
    Les stories Kanban sont des projets de travail, des tâches ou des problèmes à terminer ou à résoudre.
  • Colonnes
    Les colonnes d’un tableau Kanban permettent de distinguer les projets, les utilisateurs ou encore les axes de travail, ainsi que les tâches auxquelles ils sont associés.
  • Limites WIP
    Les limites WIP tiennent compte des capacités des équipes pour déterminer la quantité maximale de travail pouvant être ajoutée à chaque colonne à la fois.
  • Mises en production continues
    En travaillant sur différents stories dans le respect de la limite WIP, les équipes peuvent et doivent continuer à mettre, au fur et à mesure, des produits en production.

Comment utilisez-vous un tableau Kanban ?

Tout comme le tableau Scrum, le tableau Kanban permet de visualiser des projets et des tâches pour établir efficacement des délais et des ressources de planification. Le tableau est structuré selon les colonnes susmentionnées. De nouvelles stories sont placées dans la colonne des tâches À faire, jusqu’à ce que les limites WIP permettent aux équipes de commencer à travailler sur la tâche. Les équipes déplacent les stories dans des colonnes désignées, en passant d’état en état, jusqu’à leur achèvement. Non seulement les tableaux Kanban représentent visuellement les tâches à accomplir, mais également les tâches prioritaires.

ServiceNow fournit aux entreprises de toutes tailles les outils, les ressources et les fonctionnalités dont elles ont besoin pour garantir leur réussite dans le cadre de la méthodologie Agile. Basée sur la Now Platform et incluse dans l’offre de produits ServiceNow IT Business Management, l’application Agile Development offre un accès facile aux tableaux de gestion Agile visuels, préconfigurés ou personnalisables pour répondre à des besoins spécifiques. De plus, grâce aux fonctions d’analyse et de visualisation des données intégrées, les utilisateurs disposent toujours d’informations fiables pour améliorer les équipes et les projets.

Grâce à la gestion Agile de ServiceNow, les entreprises parviennent à accélérer l’innovation en faisant le lien entre la stratégie et l’exécution. Elles bénéficient d’une visibilité en temps réel sur les cycles de développement et optimisent la vitesse de livraison des résultats. Elles ont la possibilité de suivre et d’orchestrer les portefeuilles dans une vue unique. De plus, leurs employés voient leur productivité s’améliorer et peuvent en faire plus en rationalisant le flux de la planification Agile au DevOps.

Utilisez l’application Agile Development de ServiceNow pour mettre en œuvre une gestion Agile qui a fait ses preuves et accélérer vos cycles de déploiement, avec une planification précise, la prévision immédiate des travaux, une interface conviviale, etc.

Pour tout savoir sur ServiceNow ITBM

Générez de la valeur grâce à une stratégie commerciale et IT harmonisée avec notre solution ITBM évolutive.