Assurer la sécurité, le bien-être et la productivité des employés dans le cadre d’un travail hybride


Travail hybride : un employé participe à un appel vidéo avec les membres de son équipe.

Bien que certains aspects de la vie aient été mis en pause en raison de la pandémie, la relation que nous entretenons avec le travail se poursuit en dehors du bureau. Cependant, le télétravail a profondément modifié la structure et le flux du travail. Les employeurs et les employés collaborent pour définir ce que signifie le « lieu de travail » en 2022 et au-delà.

L’un des plus grands défis auxquels sont confrontées les organisations aujourd’hui consiste à préparer les dirigeants et les équipes à prospérer dans ce nouveau monde de travail hybride tout en conciliant sécurité, bien-être et productivité.

Les dirigeants s’efforcent de reconfigurer les surfaces pour accueillir moins de personnes à la fois. Certains ont carrément renoncé à la notion de bureau physique. D’autres doivent faire face à des effectifs diversifiés, où le « retour au travail » implique de réintégrer les employés dans des environnements proches des clients tout en respectant les protocoles sanitaires du COVID-19.

Chacun essaie de privilégier les moments de connexion humaine et de trouver des moyens de mieux collaborer au sein des équipes et entre elles, tout en respectant les protocoles sanitaires qu’exige un environnement post-pandémique.


De nouvelles formes de travail

Au cours des dix prochaines années, les organisations de la région Asie-Pacifique seront confrontées à une forte pénurie de compétences. Toutefois, la menace immédiate que constitue l’exode massif des talents, motivé par le désir de changement et l’insatisfaction croissante à l’égard du travail, a placé l’expérience des employés (EX) au centre des préoccupations.

Le burnout et le stress figurent parmi les principales raisons pour lesquelles les employés déclarent qu’ils chercheront un nouvel emploi. Selon l’Indice Anatomy of Work Index 2021 d’Asana, 77 % des employés en Australie et en Nouvelle-Zélande ont vécu un burnout en 2020. Face à de nombreuses difficultés, les organisations doivent s’efforcer de maintenir les équipes productives et engagées.

Il est bon de rappeler que la productivité, au centre de toute discussion concernant le travail hybride, est une voie à double sens. Les responsables doivent pouvoir faire confiance à leurs employés pour travailler efficacement, quel que soit le lieu. Parallèlement, les employés ne peuvent pas suivre le rythme si une grande partie de leur journée est consacrée à des tâches à faible valeur ajoutée, à des goulots d’étranglement et à la recherche d’informations dans des systèmes fragmentés.

Les données sont claires : les employés engagés contribuent davantage, selon un article du Human Resources Director. Quel que soit le secteur d’activité, cela a un impact direct sur les clients, les patients et les citoyens.

La « grande démission » est une reconnaissance opportune de la réussite des employés lorsqu’ils ont la possibilité de choisir comment et où leur travail est effectué. C’est un rappel que le paysage post-pandémique ne consiste pas à régler la question du retour au travail ou du télétravail, mais qu’il s’agit de répondre aux besoins des employés, où qu’ils soient.

« À l’avenir, les applications du lieu de travail vont se généraliser pour gérer le travail flexible. » -- Eric Swift, Vice-président et directeur général, ServiceNow Australie et Nouvelle-Zélande


Rencontrez vos employés où qu’ils se trouvent

Lorsque le passage quasi universel au télétravail a eu lieu au début de l’année 2020, il a révélé des lacunes importantes pour de nombreuses organisations. Même les entreprises qui avaient fait figure de précurseurs en matière de flexibilité avant la pandémie ont dû repenser leurs pratiques et leurs perspectives.

Lors d’une table ronde du Trans-Tasman Business Circle, Hisham El-Ansary, PDG de Bupa Asia Pacific, a expliqué que les 18 derniers mois l’avaient conforté dans sa conviction : les employeurs doivent répondre à ces nouvelles attentes pour optimiser le travail de leurs employés. Ils doivent également attirer et retenir les meilleurs talents sur un marché du travail tendu.

Étant donné que 85 % des 22 000 employés de Bupa travaillent en première ligne (notamment dans des maisons de retraite, des centres médicaux, des cliniques dentaires et des magasins de produits optiques), travailler depuis la chambre d’amis ou la table de la cuisine n’est pas une option pour tout le monde. Toutefois, il n’a jamais été aussi important de maintenir le lien avec l’entreprise et avec les autres employés, où qu’ils se trouvent.

Les employés attendent des responsables qu’ils répondent à leurs besoins individuels. Les parents cherchent désespérément à séparer vie de famille et vie professionnelle. Les employés ayant réussi à travailler à domicile hésitent à revenir au bureau pour échapper aux distractions. Ce n’est pas surprenant, étant donné qu’il faut plus de 23 minutes pour se remettre au travail après une quelconque interruption, selon l’Université de Californie, Irvine.

Les participants à la table ronde, issus des secteurs public et privé, sont unanimes : l’avenir du travail exige des entreprises qu’elles fassent davantage confiance à leurs employés et qu’elles adoptent des méthodes de travail différentes, constituant un avantage concurrentiel pour recruter, retenir et motiver.


Bâtir dans la confiance

Il n’est pas rare que les entreprises se retrouvent à instaurer des règles pour « contrôler » et gérer les risques de non-conformité tout en étouffant involontairement la contribution et l’innovation des autres. Le principe du travail hybride s’est inversé. La majorité des employés veulent se présenter au travail chaque jour et faire un travail utile. C’est aux dirigeants de poser les bonnes bases pour y parvenir.

Le lieu de travail post-pandémique exige une expérience unifiée dans toutes les fonctions : de l’informatique aux RH, des installations aux services juridiques, et les centaines de processus de connexion entre les deux. Cela signifie que les contractants et les partenaires doivent bénéficier du même niveau de prise en charge et d’attention.

Les workflows digitaux sont la solution idéale pour les modèles hybrides, car ils combinent de manière transparente les interactions virtuelles et physiques pour offrir des expériences exceptionnelles. Les employés doivent pouvoir accéder aux informations, aux systèmes et à l’assistance de n’importe où : à la maison, en déplacement ou sur le lieu de travail.

Les agences gouvernementales du monde entier ont présenté de nouvelles feuilles de route pour la réouverture, y compris des conseils pour les employés qui retournent au bureau. Cependant, c’est aux entreprises qu’il incombe de veiller à la sécurité de leurs employés. Ces derniers comptent sur leurs employeurs pour mettre en place les outils et les workflows nécessaires afin d’atténuer le risque de transmission du COVID-19.

La recherche des contacts fondée sur les données et une vue en temps réel de l’état de préparation du lieu de travail seront des conditions préalables pour de nombreuses entreprises. Certaines, comme Uber, utilisent déjà des applications Safe Workplace pour rouvrir des bureaux dans le monde entier.

« À l’avenir, les applications du lieu de travail vont se généraliser pour gérer le travail flexible, », explique Eric Swift, vice-président et directeur général de ServiceNow Australie et Nouvelle-Zélande. « Ces applications comprendront des fonctionnalités telles que des cartes interactives pour que chacun puisse naviguer sur n’importe quel site de travail ou bureau qu’il visite, et la possibilité de faire savoir à ses collègues quels jours ils seront présents et à quel bureau ils s’assiéront, afin de faciliter la réunion des équipes. »

Le travail hybride : un phénomène durable

Selon l’Australian Institute of Family Studies, plus de 12 millions d’Australiens ont pris part à la grande expérience du télétravail, déclenchant ainsi le plus grand changement social quant à la nature du travail depuis la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, alors que nous nous préparons à laisser derrière nous les restrictions du télétravail, une perspective plus claire du nouveau monde du travail se dessine.

Les employés recherchent des expériences professionnelles fluides et simples à utiliser, à l’image des meilleures applications grand public qu’ils utilisent au quotidien. Les bons outils facilitent non seulement l’accomplissement des tâches, mais ils permettent également de :

  • responsabiliser les personnes ;

  • promouvoir le bien-être et la sécurité ;

  • stimuler activement la productivité.

Que vous soyez entièrement à distance, que vous optiez pour un mélange des deux ou que vous trouviez un équilibre entre les complexités des environnements de première ligne, du travail sur le terrain ou du siège social, les outils digitaux seront la base de tout lieu de travail hybride efficace. En appliquant ce que nous avons appris au cours de la pandémie, les dirigeants peuvent créer des environnements plus sains et plus sûrs où les employés pourront réellement donner le meilleur d’eux-mêmes.

En savoir plus sur le nouveau monde du travail hybride.

© 2021 ServiceNow, Inc. Tous droits réservés. ServiceNow, le logo ServiceNow, Now et les autres marques ServiceNow sont des marques et/ou des marques déposées de ServiceNow Inc, aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. Les autres noms, noms de produit et logos de sociétés peuvent être des marques des sociétés respectives auxquelles ils sont associés.

Rubriques

  • Unlocking the business potential of low-code technology
    Services financiers
    Réinventez l’expérience client dans le secteur bancaire – Blog ServiceNow
    Les organisations de services financiers doivent trouver de nouvelles façons de concevoir, de planifier et d’exécuter une transformation axée sur la technologie, car plusieurs grandes tendances en matière d’expérience client et employé les forcent aujourd’hui à accélérer le changement.
  • Apporter plus de flexibilité dans le travail
    Gestion de l’IT
    Lightstep Incident Response : aider les équipes à réduire les temps d’arrêt
    Lightstep Incident Response aide les ingénieurs et les entreprises utilisant des logiciels à réduire les temps d'arrêt. En savoir plus.
  • ServiceNow vise zéro émission nette de gaz à effet de serre pour  2030
    Cyber-sécurité et risques
    ServiceNow vise zéro émission nette de gaz à effet de serre pour  2030
    ServiceNow vise zéro émission nette de gaz à effet de serre pour 2030, 20 ans plus tôt que prévu, sur toute la chaîne de valeur.

À venir

Année