ServiceNow ouvre de nouveaux Datacenters pour des expériences nouvelle génération


ServiceNow ouvre de nouveaux Datacenters pour des expériences nouvelle génération



Pourquoi nous nous préparons à accueillir davantage de données dans le cloud

Les données sont le moteur de la planète. En cette période de pandémie de COVID-19, nous comprenons, plus que jamais, combien il est important d’avoir accès à des applications, services et fonctions axés sur les données sous toutes leurs formes.

ServiceNow a adopté une démarche exclusivement focalisée sur les données dès sa création en 2004. Alors que nous nous penchons sur les besoins des entreprises d’ici à la fin de cette décennie, nous avons basé notre stratégie de prestation de services à venir sur des investissements dans de nouveaux datacenters en Europe.

Notre infrastructure est désormais consolidée par deux nouveaux sites : à Newport, au Royaume-Uni, et à Dublin, en Irlande. Ces nouveaux centres établissent deux nouveaux couplages pour l’hébergement d’instances client : une paire souveraine britannique entre Londres et Newport et une paire souveraine européenne entre Amsterdam et Dublin.

Le développement de notre infrastructure nous permet de continuer à répondre à la demande croissante des clients en matière de technologies cloud natives, alors qu’ils abandonnent leurs infrastructures héritées pour le cloud afin d’accélérer leur transformation digitale. Notre présence étendue en Europe à travers nos datacenters aide également nos clients à s’y retrouver dans un environement post‑Brexit.

OpEx pour la résilience et l’agilité

Les entreprises de tous les secteurs se tournent vers des modèles axés sur les dépenses opérationnelles (OpEx). Cela leur permet de gagner en agilité, alors qu’elles abandonnent les anciennes approches qui mettaient l’accent sur les dépenses en capital (CapEx).

Cette agilité accroit naturellement la résilience des entreprises sur des marchés en évolution rapide (même sans le facteur de perturbation associé à la crise sanitaire mondiale) et les aide à offrir de meilleures expériences utilisateur.

La résilience se présente sous différentes formes, mais il s’agit ici avant tout de la capacité d’une entreprise à se rétablir rapidement en cas de problèmes commerciaux, opérationnels ou externes.

Lorsque la résilience est maximisée, les applications et les services ne sont pas interrompus quand la demande en matière de charge de travail ou de débit de données change, ou quand de nouvelles intégrations doivent être effectuées. Ces nouveaux datacenters, implantés dans la région EMEA, vont contribuer à répondre à ce besoin de continuité contrôlée face aux changements.

Redondance d’instance parallèle

Tous nos environnements client sont gérés selon une approche active-active et non primaire-copie de sauvegarde. Un déploiement actif-actif signifie qu’il est possible d’atteindre les meilleurs niveaux d’équilibrage de charge avec deux nœuds toujours en cours d’exécution en simultané. Ces nouveaux couplages font partie de l’architecture haute disponibilité avancée de ServiceNow et continuent de garantir l’évolutivité de nos services cloud.

Grâce à cet investissement, ServiceNow compte maintenant 11 paires de datacenters, réparties sur 5 continents, et 6 centres de support à travers le monde, qui travaillent sans relâche pour répondre aux besoins des clients en matière de transformation digitale.

Attraction gravitationnelle vers la proximité de la plateforme

Nous savons que la migration vers le cloud et les workflows digitaux exigent des clients qu’ils adoptent davantage de solutions SaaS (software-as-a-service). Bien sûr, chaque parcours client est unique, mais le cloud aide les entreprises à atteindre un niveau supérieur d’excellence opérationnelle.

Pour une entreprise classique, ce processus aboutit à la consolidation et à l’utilisation de cinq à six plateformes clés (système d’exploitation, base de données…), qui peuvent toutes être intégrées de manière efficace et transparente. C’est là que ServiceNow intervient : en tant que plateforme des plateformes, ServiceNow permet de regrouper les infrastructures IT et de soutenir les workflows digitaux dans toute l’entreprise.

Sans parler de la pandémie de COVID-19, le monde a connu plus de changements au cours des dernières années que nous n’aurions pu l’imaginer au début du millénaire.

Continuer à développer ainsi notre infrastructure de datacenters va permettre à ServiceNow d’offrir aux entreprises la résilience et l’agilité dont elles ont besoin pour créer des expériences utilisateur exceptionnelles partout et tout le temps, même en respectant les mesures de distanciation sociale !

En savoir plus sur ServiceNow

Rubriques

  • Trois mesures que le secteur des télécommunications doit prendre pour prospérer dans les cinq prochaines années
    Workflows digitaux
    Trois mesures que le secteur des télécommunications doit prendre pour prospérer dans les cinq prochaines années
    Que pensez-vous de ces affirmations ? ● « La transformation digitale représente les technologies dans lesquelles nous prévoyons d’investir cette année. » ● « Plus nous achetons de technologies, plus notre transformation digitale sera efficace. » ● « La responsabilité de la transformation digitale repose sur le DSI et sur de l’équipe informatique. » Deux choses me viennent à l’esprit : d’une part, ces déclarations sont, bien sûr, fausses, d’autre part, et cela est plus inquiétant, ces affirmations, que j’ai pu entendre un certain nombre de fois au cours des derniers mois de la part de plusieurs responsables gestionnaires, témoignent d’une réelle conviction.
  • Favoriser la révolution digitale des services financiers
    Workflows digitaux
    Favoriser la révolution digitale des services financiers
    Le début de l’année 2021 marque un tournant majeur pour le secteur des services financiers. Ces dernières années ont entraîné des changements massifs dans le secteur. L’évolution du paysage réglementaire, les menaces de sécurité toujours plus complexes et la concurrence des banques plus agiles imposent aux établissements bancaires traditionnels de réfléchir en profondeur à leur résilience organisationnelle. Les organismes de réglementation, quant à eux, doivent réfléchir aux moyens réglementaires mis en œuvre pour garantir notre sécurité, tout en nous accordant l’agilité nécessaire pour innover et de garder une longueur d’avance. L’émergence rapide de la pandémie de COVID-19 a jeté de l’huile sur le feu, car, en raison du télétravail, les architectures des systèmes complexes ont dû être gérées depuis le domicile des employés plutôt que depuis des environnements de travail étroitement contrôlés.
  • Quebec : connaître le fonctionnement de la technologie importe peu, concentrez-vous plutôt sur les problèmes à résoudre
    Digital Transformation
    Quebec : connaître le fonctionnement de la technologie importe peu, concentrez-vous plutôt sur les problèmes à résoudre
    Que pensez-vous de ces affirmations ? ● « La transformation digitale représente les technologies dans lesquelles nous prévoyons d’investir cette année. » ● « Plus nous achetons de technologies, plus notre transformation digitale sera efficace. » ● « La responsabilité de la transformation digitale repose sur le DSI et sur de l’équipe informatique. » Deux choses me viennent à l’esprit : d’une part, ces déclarations sont, bien sûr, fausses, d’autre part, et cela est plus inquiétant, ces affirmations, que j’ai pu entendre un certain nombre de fois au cours des derniers mois de la part de plusieurs responsables gestionnaires, témoignent d’une réelle conviction.

À venir

  • COVID-19
    L’espace de travail post-Covid : la nouvelle ère du tout digitalisé ?
  • COVID-19
    DSI, êtes-vous (vraiment) prêts pour le monde d’après ?

Année